No-Dig part 2 / Cultiver sans labourer le sol. 2ème partie

vegie-with-layers-coconut-fibre-B--B-fertiliser--more-fibre No-Dig Garden part 2 / Cultiver sans labourer le sol. 2ème partie

No-Dig Gardening - Part 2, - "How we can undertake no-dig gardening in the growing of crops."  [author: Ross Flint]

My no dig method allows you to grow masses of healthy, nutritious food. More easily than with traditional digging.

1 Leave soil undisturbed as much as possible, so that soil life continues helping plant roots to grow.

2 Feed the soil life with organic matter on the surface, once a year. I recommend compost.

That's it!

View: https://www.youtube.com/watch?v=0LH6-w57Slw This is the best introduction to the process of commencing a no-dig approach.

How to get started

1. Create a new, no dig bed

What size?

For a beginner, the best option is to start small with just one bed, say 1.2 x 2.4 m / 4 x 8ft. Small areas concentrate your time and resources, and make management easier. Harvests are often just as plentiful as from larger areas that are less intensively cropped.

Where?

It can simply be on top of unused grass, with the grass and weeds left in place. The mulch that will be put on top will be sufficient to smother them, with no digging needed for any soil, except a building site! The best place for growing vegetables is away from tall trees and hedges, for two reasons:

1. They suck a lot of moisture out of soil and also make it shady.

2. Overgrown areas with lots of shady leaves often host pests such as slugs.

What if my climate is different to that in the UK?

No dig works in any climate. People all over the world and in varying climates have experienced great success with no dig – see my 'International' page and 'No dig in different climates' testimonials for inspiration!

Should my bed have wooden sides?

It's often assumed that growing in beds means you need permanent sides, but this is untrue. It's quicker and cheaper to create open-sided beds, and they offer less hiding places for slugs, ants and woodlice. However, you must have weed-free paths for this to work, and absolutely no grass, which otherwise invades beds with no sides.

Temporary sides (such as old fence posts) help to keep compost-filled beds in shape for the first few months.

How much compost will I need for making a new bed, and does it need to be a particular type?

The amount of compost needed will depend on the size of the bed(s) – see this link for a depth calculator of compost – and also on the quantity/type of weeds.

If there are many weeds and you want to grow vegetables or flowers immediately, you will need 10-15 cm/4-6 in compost (once trodden down). If the ground is not weedy, you can start with as little as 5 cm/2 in compost.

The compost can have some lumps in and you do not need to sieve it. It can be any of animal manure that has been stacked for six months or more, your own compost, municipal or mushroom compost, leaf mould etc. ItFor more information on compost, see this page, and this YouTube playlist.

When is a good time to start?

You can start at any time! There's always something you can do whatever the weather and throughout the seasons. The sooner you start learning and taking steps the sooner you'll see results.

How do I make a new bed(s)?

This partly depends on how many weeds you have but the process is straightforward. Simply lay down a light-excluding mulch (eg cardboard) and then cover with your desired or available amount of compost. If you have many vigorous perennial weeds you may need to lay compost and then a polythene/membrane cover on top of that – see 'Dealing with Weeds'.

You may or may not want to use temporary wooden sides to hold the compost in place. You do need to mulch any pathways around and between the new bed(s). The most common and easiest much for this is cardboard, held down with either a very thin layer of woody material in small pieces, or compost.

That's it!

To watch me create a new bed using cardboard and compost, see this video – 'Start out no dig'.

Use of Plastic

Do not use plastic sheeting or weed mat under the mulch because it will prevent plant roots from penetrating it and will not allow nutrients or worms to move freely in the soil. We also discourage the use of plastic on top of the mulch because it sheds rainwater and off- gases toxins when it heats up.

Garden paths should be ~30cm wide for walking or ~100 cm wide if you want to use wheelbarrows.

Sourcing Materials for Building No-Dig Gardens

http://www.nodiggardening.org/sourcing-materials-for-building-no-dig-gardens/

Compost

Cultiver sans labourer le sol. 2ème partie        [auteur : Ross Flint]

Comment débuter dans la pratique de la culture sans labour

Ma méthode de culture sans labour [et d'agriculture durable] permet de cultiver en grande quantité des produits agricoles sains, de bonne qualité nutritive. Et plus facilement qu'avec les labours traditionnels.

-D'abord il faut éviter autant que possible de bouleverser le sol, de sorte que la vie qu'il abrite puisse favoriser la croissance des racines des plantes.

-Puis il faut alimenter la surface du sol en matière organique, une fois par an. Je recommande l'usage du compost.

Et c'est tout.

Voir la vidéo suivante (en anglais) : https://www.youtube.com/watch?v=0LH6-w57Slw C'est la meilleure introduction à l'entrée dans une approche sans labour des cultures.

Comment commencer

1 Créer une nouvelle parcelle, consacrée à la culture sans labour.

De quelle taille ?

Pour quelqu'un qui débute, le mieux est de commencer par une plate-bande de petite taille, 1,2 sur 2,4 mètres environ. Une petite surface vous permet de concentrer votre temps disponible et vos ressources, sa gestion est ainsi plus facile. La récolte est souvent aussi abondante que sur de plus vastes surfaces, cultivées de manière moins intensive.

Où ?

Peut-être simplement sur une parcelle d'herbe inutilisée, l'herbe et les plantes sauvages étant laissées en place. Le paillis que l'on va disposer au-dessus sera suffisant pour les rendre plus souples, sans creuser le sol d'aucune manière, sauf s'il s'agissait d'un sol construit en béton ! Pour cultiver des légumes, il vaut mieux se mettre à l'écart des arbres et des haies, pour deux raisons :

-Ils captent une grande partie de l'humidité du sol, et le privent de soleil

-La surface est alors recouverte de feuilles mortes qui sont souvent infectées de nuisibles comme les limaces.

Et si je vis dans un climat très différent de celui de l'Europe ?

La culture sans labour est adaptée à tous les climats. Des cultivateurs du monde entier l'ont expérimentée avec beaucoup de succès. Voir ma page 'International' et les témoignages sur 'La culture sans labour sous différents climats' (en anglais), pour vous en inspirer.

Dois-je délimiter ma plate-bande par des bordures en bois ?

On pense souvent que cultiver en plate-bande nécessite des bordures permanentes, mais c'est une erreur. Il est plus rapide et moins cher de faire des plate-bandes à bords ouverts, et elles offrent moins d'endroits où peuvent se cacher limaces, fourmis et cloportes. Il faut pourtant laisser des accès libres de toute plante pour que cela fonctionne, et sans aucune trace d'herbe, qui sinon envahit les plate-bandes sans bordures.

On peut se servir de bordures temporaires, comme d'anciennes planches de clôture, pour disposer le compost qui recouvre les plate-bandes et le faire tenir en place pendant les premiers mois.

De quelle quantité de compost dois-je disposer pour ma nouvelle plate-bande et doit-il être d'un type particulier ?

La quantité de compost nécessaire dépend de la taille des plate-bandes – voir ici une méthode pour calculer l'épaisseur nécessaire de compost – et aussi de la quantité et du type des mauvaises herbes. S'il y en a beaucoup et que vous vouliez produire immédiatement des fleurs ou des légumes, il faudra 10 à 15 cm de compost, une fois étalé. Si le sol est pauvre en mauvaises herbes, on peut commencer avec seulement 5 cm de compost. Le compost peut contenir des blocs agglomérés mais on n'a pas besoin de le tamiser. Il peut provenir de déjections animales de toutes sortes, entassées depuis six mois ou plus. Cela peut être un compost que vous faites vous-même, un compost communal, un compost de champignons ou de feuilles mortes, etc. Pour plus d'information voir cette page et cette liste YouTube (en anglais).

Quelle est la bonne saison pour commencer ?

On peut commencer n'importe quand. On peut toujours faire quelque chose, quelque soit le temps et la saison. Dès que l'on a commencé son apprentissage et fait les premiers pas, on voit déjà des résultats.

Comment fabriquer de nouvelles plate-bandes ?

Cela dépend en partie de la quantité de mauvaises herbes, mais la manière de faire est facile. Il suffit simplement d'étendre un matériau léger isolant (par exemple du carton) et de le recouvrir de la quantité de compost dont vous disposez ou que vous désirez. S'il y a là des mauvaises herbes vigoureuses et pérennes, on pourra avoir besoin, comme couverture, d'une membrane de polyéthylène. Voir 'Comment traiter les mauvaises herbes' (en anglais).

On peut installer, ou non ,des bordures temporaires en bois, pour maintenir le compost en place. Il est par contre nécessaire de couvrir les allées de circulation autour des (nouvelles) plate-bandes. Le paillis le plus commode et le plus fréquemment utilisé pour cela est le carton, maintenu au sol par du compost ou une très fine couche de petits morceaux de bois

C'est tout.

La vidéo suivante me montre en train de fabriquer une nouvelle plate-bande avec du carton et du compost, 'Start out no dig' (Démarrer la culture sans labourer, en anglais)

Comment utiliser le plastique ?

Il ne faut pas disposer au-dessous du paillis une feuille de plastique ou un tapis contre les mauvaises herbes car cela empêcherait les racines des plantes de pénétrer dans le sol, et ne permettrait pas aux éléments nutritifs et aux vers de terre de se mouvoir librement dans le sol. Nous déconseillons l'usage du plastique au-dessus du paillis, car il détourne l'eau de pluie et dégage des gaz toxiques lorsqu'il se réchauffe.

Les allées de jardinage doivent avoir 30 cm de large pour le passage à pied et 1 m de large pour l'utilisation de brouettes.

Sources de cet article : http://www.nodiggardening.org/sourcing-materials-for-building-no-dig-gardens/

(en anglais)

Voir en français une présentation de l'agriculture durable et des techniques sans labour : https://agriculture-de-conservation.com/Les-Techniques-Sans-Labour-des.html

×
Stay Informed

When you subscribe to the blog, we will send you an e-mail when there are new updates on the site so you wouldn't miss them.

A Marist Mission to the Deaf / Une mission mariste...
No Dig Gardening -1 / Cultiver sans labourer le so...
 

Comments

No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Guest
Monday, 04 March 2024