Spirituality and Consciousness: Spiritualité et Conscience : Pierre Teilhard de Chardin, SJ [Part 1]

Teilhard---cover Spirituality and Consciousness: Spiritualité et Conscience

Fr Ted Keating - USA Marist - gives us the main points of a recent Recollection Day: on Spirituality and Consciousness: 

Spirituality and Consciousness: Pierre Teilhard de Chardin, SJ              Traduction française - voir ci-dessous

(Talking points from PowerPoint presentation by Ted Keating, SM)

Consciousness   

•What you are sitting in here and using today.

•No good definitions because we would have to use what we are trying to examine in examining it—consciousness.

•This is a new inquiry and analysis for humanity likely touching into a new evolution of consciousness itself while we are reflecting on it.

•Comparison to the Axial Age that opened 2500 hundred years of philosophy, psychology, science, studies of consciousness, etc., awakening of humanity.

•One author, Heidegger, thought that this consciousness, not apparent in all the rest of nature, sets forth the vocation and role of humanity in the universe. Chardin would agree from a Christian viewpoint.

Consciousness TYPES

Access consciousness—awareness of something and making use of the awareness to guide your thoughts and actions

Phenomenal consciousness—I am here with a sense of self and an experience of the world around me

Creature consciousness—a given whole body reality, even asleep, your feet hurt, e.g., "I have a body and am here"

States of consciousness, e.g. more of it while awake but less while sleeping and we experience that in other ways

Transitive consciousness—aware of something else, a person, a cat.

Intransitive consciousness—awareness of self

Higher order consciousness—involves awareness of our thinking, our feelings, perceptions, reflections, memories, experiences, and highly complex brain activity—the heart of meditation and what we call our conscience.It can include reflection on the self-reflecting.

•All of these are consciousness. Animals have some dimensions of these types of consciousness (experiments with animals and mirrors) and it is why Aristotle thought they have souls (life forces).

Altered States of Consciousness

•Dreaming

•Hallucinations

•Hypnosis

•Meditation

•Contemplation

•States induced by Psychoactive drugs

•Visions(s)

•Studies of Buddhist Monks in full meditative state—Daniel Goleman

•Panpsychism—all matter has consciousness. The first atom found the second atom and consciousness, attraction, and mobility came together in the first molecule. (A thought modeling game). The first act of knowledge, love, and freedom.}

The Axial Age

•The first classics in human history―appeared in the middle centuries of the first millennium BC. The Hebrew scriptures, the philosophical writings of Plato and Aristotle, the Analects of Confucius and the Daodejing, the Bhagavad Gita and the teachings of the Buddha, Knowledge Hinduism―all of these works came down to us from the compressed period of history that Karl Jaspers named the Axial Age.

•The evolution of humanity awakened with a new consciousness. Anthropologists say that the infant humanity finally awakened into adolescence and young adulthood. It can be seen in the Iliad and the Odyssey finally written down from "fireside poetry" at that time.

•Many think that we are going through such an age now--But more when Chardin

•Could the Judeo-Christian Revelation have emerged before this opening of humanity? We know from reading the Scriptures from Genesis to Revelation. See Karl Jung's Answer to Job. Revelation seems to be in a dance with culture and evolution.

A Deeper Dive into Consciousness

•The rigors of fundamentalist scientism and secularism prohibit us from going much deeper into the experience of consciousness. It can only examine and measure what can be run through a scientific instrument or examined by rigid standards of materialism.

•But There is a strong history of "Mysticism" in the Judeo-Christian world as a lived experience of God. It would not always meet the scientific standards of study.

•Unfortunately, Catholicism seems, to many, to have lost its way on the road of Mysticism since the 17th Century due to a false condemnation of an era of outbreak of Mysticism in France-- never formally condemned. Called Quietism. We have been recovering since the mid-20th century spawned by figures like Thomas Merton, studies of Fr. Andrew Greely, Thomas Keating.

Some Scriptural Support for a Mystical Approach to Spirituality

•"But all of us baptized with our faces unveiled like mirrors are reflecting more and more the glory of the Lord and being transformed by it. This is the work of the Spirit in us Who is the Lord." 2 Cor 3:19

•"Let that mind be in you which was in Christ Jesus who did not consider equality with God something to be clung to (manipulated) but emptied Himself and came among us as a servant." Philippians 2:5--7

•Definition of Mysticism: traditionally described as a loving knowledge of God that is born in a personal encounter with the divine. Included in the encounter is an awareness of the presence of God but not always in the beginning. It is described as an experience of being drawn into union with God. It is a way of life and proceeds organically ever more deeply into life and the union with the Mystery revealed at its core. Jesuits call it active mysticism. It is the antidote to the practical heresy of activism.

The Ignatian Tradition

•There is a path to Mysticism for St. Ignatius (and St. Augustine) and it is through our desires. St. Augustine says that God does not listen to our words as in human conversation. He listens to the desires of the human heart as they lead us to the experience described as mysticism perhaps over many years.

•The Spiritual Exercises of Ignatius are built around our gradual transformation into a "falling in love with God" by encountering Him in our hearts as the seat of our desires and loves. It is where the conversion of consciousness occurs as St. Paul describes it in the earlier quote. We are mirrors and we are being transformed by what is reflected in us in the experience of prayer. But our efforts do not bring it about. Only grace can do it, but we must be open to it. Even opening ourselves to it as is grace. 

•Ignatius was a mystic, but the Jesuits are said to have toned that down for fear of the charge of Quietism in France in the 17th Century. It has been renewed today.

The Profound Challenge of Spirituality

Before the Voice of God reaches the heart, it is weak as a light breath which scarcely agitates the air. It shirks from noise and is silent amidst agitation.(Ignatius)

Then He said, "Go out, and stand on the mountain before the Lord." And behold, the Lord passed by, and a great and strong wind tore into the mountains and broke the rocks in pieces before the Lord, but the Lord was not in the wind; and after the wind an earthquake, but the Lord was not in the earthquake; 12 and after the earthquake a fire, but the Lord was not in the fire; and after the fire a still small voice. (1Kings 19:11-13)

Falling in Love

"Nothing is more practical than finding God, than falling in Love in a quite absolute, final way. What you are in love with, what seizes your imagination, will affect everything. It will decide what will get you out of bed in the morning, what you do with your evenings, how you spend your weekends, what you read, whom you know, what breaks your heart, and what amazes you with joy and gratitude. Fall in Love, stay in love, and it will decide everything." (Pedro Arrupe, SJ, up for canonization)

Maxims of Jean Pierre de Caussade, SJ

•To avoid the anxieties which may be caused by regret for the past or fear for the future, here in a few words, is the rule to follow: the past must be left to God's measureless mercy; the future to His loving Providence; and the present must be given wholly to His love through our fidelity to His grace.

•The more we can banish from ourselves all that is not God, the more we shall be filled with God. The greatest good that we can do to our souls in this life is to fill them with God.

•We must not distinguish between rest and work, either interior or exterior; it is all one when we keep ourselves in complete acquiescence and interior repose.

•I will await with confidence the moment at which it will please You to give me that decisive grace that will make me wholly die to self and live to You by a new life wholly hidden with Jesus Christ our Lord.

•For all joy that is not joy in God can only tend to inflame self-love.

•St. Teresa compares the mind's wandering attention to the mill-clapper and the inclination toward God to the mill that grinds the corn. It is for this fixing of the will upon God that we must always long in spite of the clapping.

•Be well on your guard against all illusions, which, however specious they may be, incline you to follow your own ideas and prefer yourself to others. A self-sufficient and critical spirit seems to many but a trifle, but we cannot deny that such a spirit is greatly opposed to religious simplicity and that it prevents many souls from entering the interior life.

Journée de récollection

Spiritualité et Conscience : Pierre Teilhard de Chardin SJ

(Points de discussion de la présentation PowerPoint de Ted Keating, SM)

La conscience

- C'est en elle que nous sommes situés ici et d'elle dont nous faisons usage aujourd'hui.

- Il n'y en a pas de bonnes définitions parce que nous devrions utiliser ce que nous essayons d'examiner en l'examinant : la conscience.

- C'est une nouvelle recherche et une nouvelle analyse pour l'humanité, qui tendra probablement vers une nouvelle évolution de la conscience elle-même pendant que nous y réfléchissons.

- Comparaison avec l'ère axiale qui a ouvert à 2500 ans de philosophie, de psychologie, de science, d'études de la conscience, etc., ère d'éveil de l'humanité.

- Un auteur, Heidegger, a pensé que cette conscience, qui n'est pas apparente dans tout le reste de la nature, présente la vocation et le rôle de l'humanité dans l'univers. Teilhard de Chardin serait d'accord d'un point de vue chrétien.

Types de conscience

- Accès à la conscience - conscience de quelque chose et utilisation de cette conscience pour guider ses pensées et ses actions

- Conscience phénoménale - je suis ici avec un sentiment d'identité et une expérience du monde qui m'entoure

- Conscience de la créature - la réalité d'un donné corporel global, même endormi, vous avez mal aux pieds, par exemple. "J'ai un corps et je suis ici"

- Les états de conscience, par exemple, la conscience est plus forte lorsque l'on est éveillé, mais moins forte lorsque l'on dort, et nous en faisons l'expérience d'une autre manière

- Conscience transitive - conscience de quelque chose d'autre, d'une personne, d'un chat

- Conscience intransitive - conscience de soi

- Conscience d'ordre supérieur - conscience de notre pensée, de nos sentiments, de nos perceptions, de nos réflexions, de nos souvenirs, de nos expériences et de l'activité cérébrale hautement complexe - le cœur de la méditation et ce que nous appelons notre conscience. Elle peut inclure la réflexion sur l'auto-réflexion

- Tous ces éléments font partie de la conscience. Les animaux possèdent certaines dimensions de ces types de conscience (expériences avec des animaux et des miroirs) et c'est pourquoi Aristote pensait qu'ils avaient une âme (force vitale).

États modifiés de conscience

- Rêve

- Hallucinations

- Hypnose

- Méditation

- Contemplation

- États induits par les drogues psychoactives

- Visions(s)

- Études sur des moines bouddhistes en plein état de méditation - Daniel Goleman

- Panpsychisme : toute matière a une conscience. Quand le premier atome a trouvé le deuxième atome, la conscience, l'attraction et la mobilité sont apparues ensemble dans la première molécule. (Un jeu de modélisation de la pensée). Le premier acte de connaissance, d'amour et de liberté.

L'âge axial

- Les premiers classiques de l'histoire de l'humanité sont apparus au milieu du premier millénaire avant Jésus-Christ. Les écritures hébraïques, les écrits philosophiques de Platon et d'Aristote, les Analectes (ou Entretiens) de Confucius et le Daodejing, la Bhagavad Gita et les enseignements du Bouddha, l'hindouisme de la connaissance - toutes ces œuvres nous sont parvenues d'une époque réduite de l'histoire que Karl Jaspers a appelée l'âge axial.

- L'évolution de l'humanité est apparue avec une nouvelle conscience. Les anthropologues disent que l'humanité naissante s'est finalement éveillée à l'adolescence et au début de l'âge adulte. On peut le voir dans l'Iliade et l'Odyssée, finalement écrites à partir de la "poésie du coin du feu" de l'époque.

- Nombreux sont ceux qui pensent que nous vivons maintenant une époque semblable. Et davantage depuis Teilhard de Chardin.

- La Révélation judéo-chrétienne aurait-elle pu émerger avant cette ouverture de l'humanité ? La lecture des Ecritures, de la Genèse à l'Apocalypse, nous l'apprend. Voir la Réponse à Job de Carl-Gustav Jung. La Révélation semble mener une danse avec la culture et l'évolution.

Une plongée plus profonde dans la conscience

- Les rigueurs du scientisme fondamentaliste et de la laïcité nous interdisent d'aller beaucoup plus loin dans l'expérience de la conscience. Ils ne peuvent qu'examiner et mesurer ce qui peut être passé au crible d'un instrument scientifique ou examiné selon les normes rigides du matérialisme.

- Mais il existe une robuste tradition de "mysticisme" dans le monde judéo-chrétien en tant qu'expérience vécue de Dieu. Cette expérience ne répond pas toujours aux normes de l'étude scientifique.

- Malheureusement, le catholicisme semble, pour beaucoup, avoir perdu la voie du chemin mystique depuis le 17ème siècle. A une époque d'éclosion mystique en France, le mysticisme a été injustement condamné – quoique jamais de manière formelle. C'est la question du quiétisme. Nous nous en remettons depuis le milieu du 20ème siècle, grâce à des personnalités comme Thomas Merton, les études du Père Andrew Greely, Thomas Keating.

Quelques apports bibliques pour une approche mystique de la spiritualité

- "Et nous tous qui n'avons pas de voile sur le visage, nous reflétons la gloire du Seigneur, et nous sommes transformés en son image avec une gloire de plus en plus grande, par l'action du Seigneur qui est Esprit.". 2 Cor 3:19

- "Ayez en vous les dispositions qui sont dans le Christ Jésus : le Christ Jésus, ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu. Mais il s'est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes." Philippiens 2:5-7

- Définition du mysticisme : traditionnellement décrit comme une connaissance aimante de Dieu qui naît dans une rencontre personnelle avec le divin. La rencontre inclut une prise de conscience de la présence de Dieu, mais pas toujours au début.Il s'agit d'une expérience d'union avec Dieu. C'est un mode de vie et une progression organique de plus en plus profonde dans la vie et l'union avec le Mystère révélé en son cœur. Les jésuites l'appellent le mysticisme actif. C'est l'antidote à l'hérésie pratique qu'est l'activisme.

La tradition ignatienne

- Pour saint Ignace (et saint Augustin), il existe un chemin vers le mysticisme, qui passe par nos désirs. Saint Augustin dit que Dieu n'écoute pas nos paroles comme dans une conversation humaine. Il écoute les désirs du cœur humain alors qu'ils nous conduisent à l'expérience décrite comme le mysticisme, peut-être après de nombreuses années.

- Les exercices spirituels d'Ignace sont construits autour de notre transformation progressive en "amoureux de Dieu", en le rencontrant dans notre cœur, siège de nos désirs et de nos amours. C'est là que se produit la conversion de la conscience telle que la décrit saint Paul dans la citation ci-dessus. Nous sommes des miroirs et nous sommes transformés par ce qui se reflète en nous dans l'expérience de la prière. Mais nos efforts ne nous y font pas parvenir. Seule la grâce peut le faire, mais nous devons y être ouverts. Et même le fait de nous ouvrir est grâce.

- Ignace était un mystique, mais on pense que les Jésuites ont atténué ce trait, par crainte de l'accusation de quiétisme en France au XVIIe siècle. On le redécouvre aujourd'hui comme tel.

Le défi profond de la spiritualité

- Avant que la voix de Dieu n'atteigne le cœur, elle est faible comme un souffle léger qui agite à peine l'air. Elle se dérobe au bruit et se tait au milieu de l'agitation.(Ignace)

- Le Seigneur dit : "Sors et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur, car il va passer." À l'approche du Seigneur, il y eut un ouragan, si fort et si violent qu'il fendait les montagnes et brisait les rochers, mais le Seigneur n'était pas dans l'ouragan ; et après l'ouragan, il y eut un tremblement de terre, mais le Seigneur n'était pas dans le tremblement de terre ; et après ce tremblement de terre, un feu, mais le Seigneur n'était pas dans ce feu ; et après ce feu, le murmure d'une brise légère. (1Rois 19:11-12)

Tomber amoureux

"Rien n'est plus concret que de trouver Dieu, que de tomber amoureux d'une manière tout à fait absolue, définitive. Ce dont vous êtes amoureux, ce qui s'empare de votre imagination, affectera tout. Il décidera de ce qui vous fera sortir du lit le matin, de ce que vous ferez de vos soirées, de la façon dont vous passerez vos week-ends, de ce que vous lirez, de qui vous connaîtrez, de ce qui vous brisera le cœur et de ce qui vous émerveillera de joie et de gratitude. Tombez amoureux, restez amoureux, et cela décidera de tout". (Pedro Arrupe, SJ, en voie de canonisation)

Maximes de Jean Pierre de Caussade, SJ

- Pour éviter les angoisses que peuvent susciter le regret du passé ou la crainte de l'avenir, voici en quelques mots la règle à suivre : il faut laisser le passé à la miséricorde infinie de Dieu, l'avenir à son aimable Providence, et le présent doit être confié tout entier à son amour par notre fidélité à sa grâce.

- Plus nous pouvons bannir de nous-mêmes tout ce qui n'est pas Dieu, plus nous serons remplis de Dieu. Le plus grand bien que nous puissions faire à nos âmes dans cette vie est de les remplir de Dieu.

- Nous ne devons pas faire de distinction entre le repos et le travail, ni entre l'intérieur et l'extérieur ; c'est tout un quand nous nous maintenons dans un acquiescement complet et un repos intérieur.

- J'attends avec confiance le moment où il Te plaira de me donner cette grâce décisive qui me fera mourir entièrement à moi-même et vivre pour Toi par une vie nouvelle entièrement cachée avec Jésus-Christ notre Seigneur.

- Car toute joie qui n'est pas une joie en Dieu ne peut que tendre à attiser l'amour de soi.

- Sainte Thérèse compare l'attention vagabonde de l'esprit au clapet de moulin et l'inclination vers Dieu au moulin qui moud le grain. C'est à cette fixation de la volonté sur Dieu que nous devons toujours aspirer en dépit du tumulte.

- Gardez-vous bien de toutes les illusions qui, pour spécieuses qu'elles soient, vous poussent à suivre vos propres idées et à vous préférer aux autres.L'esprit critique et suffisant semble à beaucoup une bagatelle, mais on ne peut nier qu'un tel esprit est très opposé à la simplicité religieuse et qu'il empêche beaucoup d'âmes d'entrer dans la vie intérieure.

×
Stay Informed

When you subscribe to the blog, we will send you an e-mail when there are new updates on the site so you wouldn't miss them.

Spirituality and Consciousness: Spiritualité et Co...
Talitha Kum - end human trafficking - mettre fin à...
 

Comments

No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Guest
Monday, 15 July 2024