Turn Aside

Moses--Burning-Bush-b Season of Creation - Week 2 - Turn Aside

The Second Sunday in the Season of Creation will be on September 11th.  This Meditation and Prayer Exercise anticipates the 2nd Week: 

Meditative exercise:

I invite you to close your eyes and to be attentive to all that you hear. (allow 2 minutes)

I now invite you to open your eyes.

Remembering what you have heard, try to locate where the different sounds came from. Do you see anything unusual, extraordinary, or unexpected?

Rejoice and thank God our Creator for what you have heard, seen, and discovered… and allow it all to draw you into the presence of God!

Scripture Reading: Exodus 3:3-4

Then Moses said, "I must turn aside and look at this great sight, and see why the bush is not burned up." When the Lord saw that he had turned aside to see, God called to him out of the bush, "Moses, Moses!" And he said, "Here I am."

A thought Moses turns aside to see…

and in that turning asidehe encounters the living God;

a God who calls him by name,  from the midst of a bush.

Reflection 1: The burning bush experience does not happen apart from or in spite of everyday life but in the midst of life. Moses was watching over the flock of his father in law. He was doing the ordinary routine things of his life, the same things he did the day before, the week before, and the month before.

Burning bushes show up as we keep our flocks of routine and everyday life.

_______________________________________________

Reflection 2:I wonder…  Is that how it happens?

In that unplanned moment or that unexpected interruption

When out of the corner of our eye we catch a glimpse

And turn our head and refocus our attention

That the Holy has a chance to brush up against our life?

How often do we miss what God is doing because we are not ready, or willing to see it, because we are blind, indifferent,

because we become "slaves of routine"?

If we can but open our eyes then we too may see God in the holy ground of all Creation.

How will you open your eyes, ears, heart, and mind to the 'divine fire that exists within the essence of things' today?

Laudato Si 81

The sheer novelty involved in the emergence of a personal being within a material universe presupposes a direct action of God and a particular call to life and to relationship on the part of a "Thou" who addresses himself to another "thou".

_______________________________________

Reflection 3:

In our times we have more ways to avoid that burning bush than anyone before us: more activities and busyness, more use of technology, more urgencies and demands of all kinds, more distractions and entertainment. We repeat, "We have no time!" We are overwhelmed by so many things to do. We integrate the "time is money" logic into our life. Growth is no longer achieved by increasing speed, but by compressing time through "simultaneously doing". The capitalist commandment is now no longer (only) "Do it faster!", but "Do it at the same time!"

If we do more in the same amount of time, this is almost always associated with increased energy consumption. More resources are needed and consumed. This has a direct impact on our ecological footprint. That means even more exploitation of mother earth; more exploitation and suffering of people in mining areas.

By turning aside, how can we learn again that time is a precious gift, that time is part of God's creation?  Do we give space and time for listening the voice of God? Do we take time for discerning what is holy in the midst of the daily life? The burning bush awaits us in our own hearts; it does not go away, rather it continues to invite and wait.

Concluding Prayer:

Now, O Lord, you have my attention.

Calm me into a quietness that heals and listens, that moulds my longings and my passions, my wounds and wonderings.

In the silence, let me listen and hear the truth you have put into me; trust the love you have for me.

Speak to me;in th e crackling of the fire, in the light of the flames, in the beauty of my heart, in the ordinary and everyday

speak Lord. I am listening


Faire un détour

 Le deuxième dimanche de la Saison de la Création sera le 11 septembre. Cet exercice de         méditation et de prière anticipe la 2e semaine :      

Exercice méditatif

Je vous invite à fermer les yeux et à être attentifs à tout ce que vous entendez. (prévoir 2 minutes)

Je vous invite maintenant à ouvrir les yeux.

En vous rappelant ce que vous avez entendu,

essayez de localiser d'où venaient les différents sons. Voyez-vous quelque chose d'inhabituel, d'extraordinaire ou d'inattendu ?

Réjouissez-vous et remerciez Dieu notre Créateur

pour ce que vous avez entendu, vu et découvert... et laissez tout cela vous attirer dans la présence de Dieu !

Lecture du livre de l'EXODE 3, 3-4

Moïse se dit alors : « Je vais faire un détour pour voir cette chose extraordinaire : pourquoi le buisson ne se consume-t-il pas ? » Le Seigneur vit qu'il avait fait un détour pour voir, et Dieu l'appela du milieu du buisson :

« Moïse ! Moïse ! » Il dit : « Me voici ! »

Moïse se détourne pour voir...

et pendant ce détour, il rencontre le Dieu vivant ;

un Dieu qui l'appelle par son nom,

du milieu d'un buisson.

Réflexion 1 : L'expérience du buisson ardent ne se produit pas en dehors ou en dépit de la vie quotidienne, mais au milieu de la vie. Moïse surveillait le troupeau de son beau-père. Il faisait les choses ordinaires de la vie, les mêmes choses qu'il avait fait la veille, la semaine précédente et le mois précédent.

Les buissons ardents apparaissent lorsque nous gardons nos troupeaux dans la routine et la vie quotidienne.

__________________________________

Réflexion 2 :Je me demande...

Est-ce comme cela que ça se passe ?

Est-ce dans ce moment non planifié

ou cette interruption inattendue,

quand du coin de l'œil

nous apercevons quelque chose

et que nous tournons la tête

et recentrons notre attention

que le Saint a une chance de se frotter à notre vie ?

Combien de fois ratons-nous ce que Dieu fait

parce que nous ne sommes pas prêts

ni désireux de le voir,

parce que nous sommes aveugles et indifférents,

parce que nous sommes devenus "esclaves de la routine"?

Si nous pouvions seulement ouvrir les yeux,

nous pourrions, nous aussi, voir Dieu

dans la terre sainte de toute la création.

Comment allez-vous ouvrir vos yeux, vos oreilles,

votre cœur et votre esprit au "feu divin qui existe dans l'essence des choses", aujourd'hui ?

Laudato Si' 81

La nouveauté qualitative qui implique le surgissement

d'un être personnel dans l'univers matériel suppose

une action directe de Dieu, un appel particulier à la vie et à la relation d'un « Tu » avec un autre « tu ».

_____________________________________________

Réflexion 3 :

À notre époque, nous avons davantage de moyens d'éviter le buisson ardent que quiconque avant nous : nous avons plus d'activités et d'occupations, plus d'utilisations de la technologie, plus d'urgences et de demandes de toutes sortes, plus de distractions et de divertissements.Nous répétons : "nous n'avons pas le temps !" Nous sommes submergés par tant de choses à faire. Dans notre vie nous intégrons la logique du "temps c'est de l'argent". La croissance ne se fait pas en augmentant la vitesse, mais en comprimant le temps par le « faire simultanément ».

Le commandement capitaliste n'est désormais plus (seulement) "Faites-le plus vite !", mais "Faites-le en même temps !".

Si nous faisons davantage dans le même laps de temps, c'est presque toujours associé à une augmentation de consommation d'énergie. Plus de ressources sont nécessairement consommées. Cela a un impact direct sur notre empreinte écologique. En plus, c'est la cause de davantage d'exploitation de notre mère la terre ; davantage d'exploitation et de souffrances des personnes qui vivent dans les zones minières.

Comment pouvons-nous réapprendre, en faisant un détour, que le temps est un don précieux,

que le temps fait partie de la création de Dieu ?

Accordons-nous de l'espace et du temps pour écouter

la voix de Dieu ?

Prenons-nous le temps de discerner ce qui est saint

au milieu de la vie quotidienne ?

Le buisson ardent nous attend dans nos propres cœurs ; il ne s'en va pas, mais il continue à inviter et à attendre.

_________________________________________________

Prière finale :

Maintenant, O Seigneur, tu as mon attention.

Calme-moi dans un silence qui guérit et écoute,

qui façonne mes désirs et mes passions,

mes blessures et mes interrogations.

Dans le silence, laisse-moi écouter

et entendre la vérité que tu as mise en moi ;

fais confiance à l'amour que tu as pour moi.

Parle-moi :

dans le crépitement du feu,

dans la lumière des flammes,

dans la beauté de mon cœur,

dans l'ordinaire et le quotidien.

Parle Seigneur ; je t'écoute.

×
Stay Informed

When you subscribe to the blog, we will send you an e-mail when there are new updates on the site so you wouldn't miss them.

Take off your shoes
Blazing yet not consumed
 

Comments

No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Guest
Thursday, 06 October 2022