Beloved - Victims of violence and slavery / Bien-aimés - Victimes de violence et d'esclavage

Beloved-Victims-of-Violence--Slavery-e_20240317-153243_1 Beloved - Victims of violence and slavery / Bien-aimés - Victimes de violence et d'esclavage

Mary Burkett is a wife, mother, grandmother, retired nurse, and sometimes-gardener: she discovered a Gift for drawing loving attention to children who have been victims of violence and slavery. Her work is an invitation to our world today, where so many of victims of war and violence are children .Here is her story, and below are links to her work:                 Traduction française ci-dessous

My work is simple. I draw pastel portraits of children who were killed in the Holocaust. This is an unusual work for a number of reasons, not the least of which being that I am not an artist. I have no art training; I have no background in art; I know little or nothing of art materials and techniques. What I do know, however, are the precious little souls that God brings to life one by one under my hand. For me, the knowledge of them and the love of them are profound, a deep and unknowable miracle of God. I first find a tiny photograph from the 1930s and begin with their eyes. Soon there comes a magical moment when they peek out of the paper at me, just as if they were playing hide and seek. I always respond by saying something like, "Hello little darling!" From that moment on they are again a part of the world, but also a deeply personal part of me – my Beloveds.

Mary Burkett - Fani Silberman

I have been drawing the Beloved since 2017, and have completed about 150 portraits. I had no thought in mind when I began, no plan, no goal. I simply knew, in the way of countless servants of God before me, that I was supposed to do a work which He had given. Today, the portraits are seen by millions around the world through exhibits, social media, and film, and I have been honored as an Anne Frank Award recipient. How utterly amazing is our God! He knew it all long ago – the purpose, the means, the chosen servant. I do not plan a future for the Beloved. I pray. I remove myself consciously, again and again, every day, asking that He be glorified, that people might see everything of Him and nothing of me. He has opened the road before the children and me for seven years, and I trust He will do as He wills in the future.

Mary Burkett - Israel Cogan

 Why did God choose me? I have no idea. I am a normal person, largely unknown outside my own family and friends. I am a retired nurse in a small southern state in the United States. I have no powerful connection to the rich and famous, to the Hollywood elite, to the hierarchy of the Church. My work is largely small and silent – sitting at the kitchen table, sharing my life and thoughts with little people who was brutally murdered 80 years ago, thrown away like so much refuse. And yet, it is at this little table with these little lives, and the Creator of us both, that I am at home, at peace. The years and the distance that separate us disappear, and we are simply the beloved children of God. And therein lies the essence – it is not only we who are the Beloved, but everyone, everywhere – all His creation, all His children, all His. This is the message that the children speak so eloquently across time and space to our weary, hate-filled world. And I? I am simply a literal pencil in the hand of God.

I would be deeply appreciative any contacts you can make for me in the Church. Hatred for others in general is so widespread in our world today, and I feel that

God has a role for the Church and the Beloved in combating this. My work is entirely free, and I don't ask for monetary support. The critical thing if for people to SEE the Beloved. They do all the work of carrying God's message. I thank you my friend.

Warmest blessings, Mary 

Mary Burkett - Samuel Jeziersky

Further info:

The film. Beloved Children of the Holocaust, is available free on Youtube - https://www.youtube.com/watch?v=ZZSZqK1rFkg, aslo on Prime and Tubi.

My website is maryburkettart.com  Bios of the children are available by clicking on their images.

My Facebook page is belovedchildrenoftheholocaust

L'histoire de Mary Burkett

Mary Burkett est une épouse, une mère, une grand-mère. Elle est infirmière à la retraite et parfois jardinière : elle s'est découvert un don pour porter une attention pleine d'amour sur les enfants victimes de la violence et de l'esclavage. Son travail est une invitation pour notre monde d'aujourd'hui, où tant de victimes de la guerre et de la violence sont des enfants.Voici son histoire, et ci-dessous des liens vers son travail :

Mon travail est simple. Je dessine au pastel des portraits d'enfants qui ont été tués pendant l'Holocauste. Il s'agit d'un travail inhabituel pour un certain nombre de raisons, dont la moindre n'est pas que je ne suis pas un artiste. Je n'ai pas de formation artistique, je n'ai pas d'expérience dans le domaine de l'art et je ne connais pas, ou très peu, les matériaux et les techniques artistiques. Ce que je connais, en revanche, ce sont les précieuses petites âmes que Dieu fait naître une à une sous ma main. Pour moi, la connaissance que j'ai d'elles, l'amour que je leur porte sont profonds, un miracle de Dieu insondable et inconnaissable. Je trouve d'abord une petite photo des années 1930 et je commence par leurs yeux. Bientôt, il y a un moment magique où ils me regardent à travers le papier, comme s'ils jouaient à cache-cache. Je réponds toujours en disant quelque chose comme : "Bonjour mon petit chéri !" À partir de ce moment, ils font à nouveau partie du monde, mais aussi d'une partie profondément personnelle de moi - mes Bien-aimés.

Je dessine les Bien-aimés depuis 2017, et j'ai réalisé environ 150 portraits. Je n'avais aucune idée en tête lorsque j'ai commencé, aucun plan, aucun objectif. Je savais simplement, à l'instar d'innombrables serviteurs de Dieu avant moi, que j'étais censée accomplir une œuvre qu'Il m'avait confiée. Aujourd'hui, les portraits sont vus par des millions de personnes à travers le monde grâce à des expositions, des filmset à travers les réseaux sociaux, et j'ai été honorée en tant que lauréate du prix Anne Frank. Notre Dieu est si étonnant ! Il savait tout cela depuis longtemps - le but, les moyens, le serviteur choisi. Je ne planifie pas l'avenir du Bien-Aimé. Je prie. Je me retire consciemment, encore et encore, chaque jour, en demandant qu'Il soit glorifié, que les gens voient tout de Lui et rien de moi. Devant les enfants et moi Il a ouvert la route pendant sept ans, et j'ai confiance qu'Il fera comme Il le voudra à l'avenir.

Pourquoi Dieu m'a-t-il choisi ? Je n'en sais rien. Je suis une personne normale, largement inconnue en dehors de ma famille et de mes amis. Infirmière à la retraite dans un petit État du sud des États-Unis, je n'ai aucun lien fort avec des personnalités riches et célèbres, avec l'élite d'Hollywood, avec la hiérarchie de l'Église. Mon travail est essentiellement modeste et silencieux - je suis assise à la table de ma cuisine, je partage ma vie et mes pensées avec de petites personnes qui ont été brutalement assassinées, jetées comme des déchets il y a 80 ans. Et pourtant, c'est à cette petite table, avec ces petites vies et notre commun Créateur à tous, que je me sens chez moi, en paix. Les années et la distance qui nous séparent disparaissent, et nous sommes simplement les enfants bien-aimés de Dieu. Et c'est là que réside l'essentiel : ce n'est pas seulement nous qui sommes les bien-aimés, mais tout le monde, partout - toute sa création, tous ses enfants, tous les siens. Tel est le message que les enfants nous adressent avec tant d'éloquence, à travers le temps et l'espace, à notre monde fatigué et rempli de haine. Et moi ? Je ne suis littéralement qu'un crayon dans la main de Dieu.

Les contacts que vous pourriez établir pour moi dans l'Église me seraient infiniment précieux. La haine des Juifs et des autres en général est si répandue dans notre monde d'aujourd'hui, et je sens que Dieu a un rôle à jouer, par l'Église et les Bien-aimés, dans la lutte contre cette haine. Mon travail est entièrement bénévole et je ne demande pas de soutien financier. L'essentiel est que les gens puissent VOIR le Bien-aimé. C'est eux qui font tout le travail de transmission du message de Dieu. Je vous remercie, mon ami.

Mes plus chaleureuses bénédictions, Mary

Plus d'informations :

Le film Beloved Children of the Holocaust est en libre accès sur Youtube :

https://www.youtube.com/watch?v=ZZSZqK1rFkg (1h17, en anglais)

Egalement sur Prime et Tubi

Site web :maryburkettart.comOn accède aux biographies des enfants en cliquant sur leurs images.

Page Facebook : belovedchildrenoftheholocaust

×
Stay Informed

When you subscribe to the blog, we will send you an e-mail when there are new updates on the site so you wouldn't miss them.

Easter - Eucharistic People / Pâques - Peuple e...
Against Human Trafficking / Contre la traite des ê...
 

Comments

No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Guest
Monday, 15 July 2024