EN SOUVENIR DE LAMPEDUSA - REMEMBERING LAMPEDUSA

Pelagie_Islands_map EN SOUVENIR DE LAMPEDUSA / REMEMBERING LAMPEDUSA

Le P. Pascal Boidin sm, membre de la communauté de Notre-Dame de France à Londres, atransmis ce témoignage pour publication dans le n°170 du feuillet EuroInfo de la Province d'Europe. Cette mémoire des migrants morts en Méditerranée montre la préoccupation pour la justice de ces étudiants européens.

Fr Pascal Boidin SM, from the community of Notre-Dame de France in London, sent EuroInfo this account of a meeting of students from various countries, on the Italian island of Lampedusa, where a deadly wreckage caused the death of several hundred migrants. It is a remembrance of the need of justice cared for by many young people all over Europe.

Bonjour à tous, je m'appelle Charles Vibert. Je suis élève au Lycée Français Charles de Gaulle à Londres. Dans le cadre d'un groupe scolaire, j'ai participé à un projet à Lampedusa du 29 septembre au 4 octobre. Lampedusa est une île italienne d'une superficie de 20,2 km² et d'une population de 6 299 habitants, située entre Malte et la Tunisie.

Hello everyone, my name is Charles Vibert. I'm a student at the Lycée Français Charles de Gaulle in London. As part of a school group, I took part in a project in Lampedusa from 29 September to 4 October. Lampedusa is an Italian island with a surface area of 20.2 km² and a population of 6,299, located between Malta and Tunisia.


Charles Vibert

Depuis de nombreuses années, des milliers de personnes traversent la Méditerranée dans l'espoir d'une vie meilleure. Ces personnes originaires de nombreux pays fuient la guerre et la répression politique dans l'espoir de commencer une nouvelle vie loin de toutes ces horreurs et tragédies. Lampedusa est leur point d'arrivée en Europe.

For many years now, thousands of people have been crossing the Mediterranean in the hope of a better life. These people from many countries are fleeing war and political repression hoping to start a new life far from all these horrors and tragedies. Lampedusa is their point of arrival in Europe.

Les migrants se retrouvent entassés sur des bateaux de fortune et livrés à eux-mêmes pour affronter la mer. Ce passage est extrêmement périlleux et malheureusement beaucoup perdent la vie lors de cette ultime traversée - par exemple, le 3 octobre 2013, un chalutier en provenance de Libye avec 500 migrants à bord a coulé, faisant 366 morts.

The migrants find themselves crammed onto makeshift boats and left to their own devices to face the sea. This passage is extremely perilous and unfortunately many lose their lives during this final crossing – for example, on 3 October 2013 a trawler from Libya with 500 migrants on board sank, killing 366 people.

Chaque année, pendant la semaine du 3 octobre, des milliers d'étudiants de toute l'Europe se retrouvent à Lampedusa pendant une semaine. Pendant ces journées, nous avons rencontré d'autres jeunes et participé à des ateliers animés par différentes organisations d'aide aux migrants. 

Every year during the week of October 3rd, thousands of students from all over Europe meet in Lampedusa for a week. During these days, we met with other young people and participated in workshops run by different organisations helping migrants.



Un parcours habituel / A usual route

Le 3 octobre, avec les survivants de la tragédie, l'évêque de Palerme et l'imam de Catane, nous avons commémoré et prié pour toutes les personnes mortes en mer. Après avoir récité le nom de chaque personne décédée dans le naufrage, nous avons jeté des fleurs dans la mer en mémoire de toutes les personnes disparues.

Pour moi, réciter leurs noms était très important car trop souvent les migrants ne sont que des numéros. Derrière chaque numéro, il y a une personne avec une famille, une personne qui avait des rêves pour l'avenir. 

On 3 October, together with survivors of the tragedy, the Bishop of Palermo and the Imam of Catania, we commemorated and prayed for all those people who died at sea. After reciting the name of each person who died in the shipwreck, we threw flowers into the sea in memory of all those lost.

For me, reciting their names was very important because too often migrants can just be numbers. Behind each number, there is a person with a family, a person who had dreams for the future.

Une scène typique / A typical scene
×
Stay Informed

When you subscribe to the blog, we will send you an e-mail when there are new updates on the site so you wouldn't miss them.

Christmas - Noël
Marist Charism & Peacemaking
 

Comments

No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Guest
Wednesday, 01 February 2023